Journée du sport des FAC - Musculation, volleyball et hockey à l’honneur

Larger image Le Cpl Marquis, membre du trio gagnant, saute par-dessus une barre devant les yeux de son coéquipier, le Cplc Ouellet. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Souliers qui crissent, haltères qui résonnent et bâtons qui claquent, ce n’est pas l’action qui manquait sur la Base Valcartier, le 21 octobre, alors que se tenait la traditionnelle Journée du sport des Forces armées canadiennes.  

Malgré une baisse d’achalandage comparativement aux années dernières, les militaires étaient nombreux à participer à l’une ou l’autre des activités sportives offertes par le personnel du conditionnement physique et sport des Programmes de soutien du personnel (PSP). Que ce soit au volleyball, au hockey ou au programme d’entraînement au combat (PEC), le total de participants s’est élevé à plus de 260 personnes.

Ce nombre aurait pu grimper à près de 2000 si Dame nature avait obtempéré. La grisaille et la forte pluie ont empêché la tenue d’une nouveauté prévue par les PSP. L’habituelle course participative, qui accueille souvent plus de 1000 personnes, devait être remplacée par la tenue d’un circuit d’entraînement massif sur le terrain de parade.  

Sur la glace de l’aréna Clément-Boulanger, les hockeyeurs de huit équipes ont enfilé leur équipement et ont bataillé pour obtenir la position ultime de champion du tournoi. Cet honneur, ce sont finalement les membres du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR) qui l’ont obtenu aux mains de la formation du 12e Régiment blindé du Canada (12 RBC).

Plus tôt, les volleyeurs de la 5e Ambulance de campagne (5 Amb C) se sont imposés devant ceux du 12 RBC en finale du tournoi de volleyball, joué dans le gymnase de bois du Centre des sports.

À quelques dizaines de mètres plus loin, dans le stade, les amateurs de musculation prenaient part à la troisième édition du PEC. Inspirée du CrossFit, cette compétition se veut un enchaînement de mouvements fonctionnels variés alliant l’endurance musculaire, la puissance musculaire et le cardiovasculaire. Du côté participatif, le trio du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment (3 R22eR), composé du caporal-chef L’Écuyer, du caporal Morin et du caporal Godin-Thomas, est monté sur la plus haute marche du podium. À l’épreuve compétitive, le visage des gagnants était familier. Pour une deuxième année, le trio du caporal-chef Gingras, du 3 R22eR, du caporal-chef Ouellet, du 430e Escadron tactique d’hélicoptères, et du caporal Marquis, de la 5 Amb C, a présenté la meilleure forme physique.

20 ans de service auprès des membres des FAC et de leur famille

L’année 2016 est un jalon important dans l’histoire des Services de bien-être et moral des Forces canadiennes (SBMFC). Depuis maintenant 20 ans, les SBMFC offre des services aux membres des FAC et à leur famille leur permettant de composer avec les nombreux aspects particuliers du mode de vie militaire.

Durant la Journée du sport des FAC, le travail du personnel des SBMFC de la Base Valcartier a d’ailleurs été reconnu et les 20 ans soulignés. Le commandant du Groupe de soutien de la 2eDivision du Canada, colonel Sébastien Bouchard, a affirmé que ces 20 années ont permis une amélioration constante des services. Cette évolution a eu un effet des plus positifs sur l’appui et le soutien aux militaires et à la communauté de la Base Valcartier.

Pour l’occasion, un immense gâteau orné du logo des SBMFC a été servi aux participants de la Journée du sport des FAC. Hot-dogs et breuvages étaient aussi au menu. Plus de 700 pains et saucisses ont trouvé preneurs.

Créés le 3 septembre 1996, les SBMFC gèrent aujourd’hui plus de 5000 employés du Personnel des Fonds non publics (FNP), Forces canadiennes, dans les bases, escadres et unités et au quartier général à Ottawa.

<< Back to home page