Valcartier inaugure deux hangars pour les VBTP

Larger image Deux hangars, qui accueilleront les 129 VBTP livrés d’ici février 2017, ont été inaugurés sur la Base Valcartier. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Terminées trois mois à l’avance, de nouvelles installations destinées à accueillir les 129 véhicules blindés tactiques de patrouille (VBTP) ont été inaugurées, le 28 novembre, à la Base Valcartier.   

Le secrétaire parlementaire du ministre des Finances et député de Saint-Maurice – Champlain, François-Philippe Champagne, s’est déplacé à Valcartier au nom du ministre de la Défense, Harjit Sajjan, pour annoncer l’aboutissement de ce projet d’une valeur de 36,2 millions de dollars.

C’est dans un souci de fournir aux hommes et aux femmes des Forces armées canadiennes (FAC) le soutien dont ils ont besoin que ces installations ont été construites. D’une superficie totale de 10 200 mètres carrés, ces deux hangars serviront principalement pour l’entreposage et l’entretien des VBTP. C’est l’équivalent de deux terrains de football.

Le plus gros des deux hangars, situé derrière le bâtiment 323 du 5e Régiment du génie de combat (5 RGC) et voisin du hangar pour les véhicules blindés légers, accueillera 74 VBTP. Il sera utilisé en majeure partie par le 12e Régiment blindé du Canada. Deux salles de classe d’une capacité de 95 élèves sont aussi aménagées pour l’instruction des troupes sur les VBTP. Le second bâtiment se situe quant à lui derrière le Centre d’instruction de la 2e Division du Canada (CI 2 Div CA). C’est d’ailleurs ce même CI 2 Div CA qui en sera l’utilisateur principal. Vingt-sept VBTP seront entreposés à cet endroit et une classe permettant l’instruction de 15 élèves y est aménagée.

«Je suis impressionné par les avancées technologiques et l’avant-garde de ces nouvelles installations et ces nouveaux véhicules blindés terrestres. Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir les femmes et les hommes des FAC. La construction de ces installations s’est traduite par des retombées pour les entreprises locales et la création d’emploi pour la population de la région de Québec», affirme M. Champagne, qui a été cadet dans les années 1980.

Il aura fallu trois ans pour réaliser ce premier projet pour les VBTP. D’autres installations semblables seront construites à Gagetown, à Petawawa et à Edmonton. Le projet sera complété à l’échelle nationale avec la rénovation et l’agrandissement d’installations existantes. Un processus d’appel d’offres débutera en mai 2017.

Ces nouvelles constructions respectent les critères de la cote Argent de la certification Leadership in Energy and Environmental Design (LEAD). Il s’agit de bâtiments écologiques à la fine pointe de la technologie, ce qui entre en ligne directe avec l’effort du gouvernement fédéral pour lutter contre le réchauffement climatique.

<< Back to home page