Domination féline au régional de hockey du Québec

Larger image Direction Championnat national du 19 au 25 mars pour les Lions et Lionnes de la Base Valcartier. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

C’est sans trop de surprise que les Lions et les Lionnes de la Base Valcartier ont mis la main sur le titre du tournoi régional de hockey de la région du Québec, tenu à l’aréna Clément-Boulanger du 17 au 20 janvier.

Devant leurs partisans, les deux formations félines ont obtenu leur laissez-passer pour le championnat national grâce à de convaincantes performances tout au long de la semaine.

Les Lionnes ont conclu leur tournoi avec une fiche de 4-0-1 en s’affirmant en grande finale par la marque de 3 à 0 face aux représentantes d’Ottawa. Quant aux Lions, ils ont été parfaits. En grande finale, ils ont ajouté une quatrième victoire à leur fiche immaculée en battant les Montréalais par la marque de 3 à 2.

Du hockey digne des grands

Pendant cette semaine d’action sur la Base Valcartier, les joueurs et les joueuses ont rendu des performances dignes des grands du monde du hockey. C’était du bonbon pour les spectateurs et les finales représentaient la cerise sur le sunday.

En début de matinée le 20 janvier, les filles de Valcartier affrontaient les joueuses d’Ottawa. Les Lionnes n’ont pas attendu pour s’inscrire au pointage alors qu’elles ont pris les devants 1 à 0 avec à peine cinq minutes d’écoulées à la première période. Le jeu très serré des deux équipes a maintenu cette marque jusqu’à ce qu’il ne reste que 6 minutes 34 secondes à jouer à la partie. À ce moment, malgré l’effort constant d’Ottawa, les Lionnes ont creusé l’écart à deux buts en enfilant l’aiguille pour une deuxième fois. Elles ont mis le match hors de portée alors qu’il ne restait que 16 secondes au cadran. 

L’ayant eu facile depuis le début du tournoi avec 29 buts pour et six buts contre, les Lions de Valcartier ont eu droit à une réelle opposition lors du match ultime face aux Patriotes de Montréal. Le jeu des deux équipes était très hermétique lors des dix premières minutes. Le gardien montréalais a multiplié les beaux arrêts et la meilleure chance de marquer est venu du bâton d’un attaquant de Valcartier qui a raté un but ouvert en échappée. Les Patriotes ont ensuite profité d’une sortie hasardeuse du cerbère des Lions pour s’inscrire à la marque. Un à zéro après une.

Les Lions ont nivelé la marque en début de deuxième vingt. Un lancer dévié a pris une trajectoire bizarre et déjoué le gardien des Pats. La deuxième période a cependant été marquée par les nombreuses punitions. Valcartier en est même venu à se défendre à cinq contre trois pendant plus de 10 minutes en écopant de deux punitions majeures coup sur coup. Les Patriotes n’ont toutefois su en profiter.

En troisième, Montréal s’est vu refuser un but en raison d’un bâton élevé. Quelques secondes plus tard, Valcartier inscrivait un deuxième but sur une échappée à deux contre zéro. Les Lions ont ensuite saisi l’occasion de l’avantage d’un homme pour porter la marque à 3 à 1 avec 7 minutes 38 secondes à jouer. Un coup dur pour les Patriotes qui ont réduit l’écart en fin de match après avoir retiré leur gardien pour un sixième joueur. Le gardien des Lions a ensuite fermé la porte en fin de match pendant que les Patriotes tentaient tant bien que mal de pousser la prolongation.

«On est très heureux d’avoir gagné. Les gars ont grandi à travers la semaine. On n’a cependant pas encore atteint notre plein potentiel. En tant qu’entraîneur, je suis très exigeant et nous visons la victoire au national», commente l’entraîneur-chef des Lions, capitaine Bernie Lafontaine. 

Il faut dire que les Lions ont eu l’avantage de bâtir une chimie supplémentaire en traversant l’Atlantique pour prendre part aux quatrièmes Jeux Baltiques d’hiver des militaires en Lettonie du 7 au 13 janvier.

 

<< Back to home page