ICEMAN et Jeux d’hiver 2017 : Le sport hivernal à son meilleur

Larger image Le sport était à l'honneur sur la Base Valcartier les 25 et 26 janvier à l'occasion du ICEMAN et des Jeux d'hiver 2017. Photo - Bdr Edwin Hernandez, 5 RALC

Par Simon Leblanc, journal Adsum

C’est avec un mercure avoisinant le zéro degré Celsius que se sont tenus les Jeux d’hiver 2017 et la deuxième édition du Défi ICEMAN, les 25 et 26 janvier à la Base Valcartier. Plus de 400 militaires provenant principalement du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) se sont donné corps et âme avec une seule idée en tête : triompher de leurs adversaires.

Grâce à une forme physique et mentale d’acier, jumelée à un esprit d’équipe incontestable, le 3eBataillon, Royal 22e Régiment (3 R22eR) et le 2e Bataillon, Royal 22e Régiment (2 R22eR) se sont distingués au terme de ces deux journées d’action. Le 3 R22eR l’a fait en mettant la main sur le Trophée de la Suprématie des Jeux d’hiver 2017, tandis que le 2 R22eR a pour sa part remporté le Trophée ICEMAN.  

«On est très heureux du résultat. Ce qui ressort en premier, c’est le sentiment de fierté d’appartenir à une équipe qui est aussi forte. Le désir de combattre et de vaincre est excellent et ça rend notre groupe encore plus soudé qu’il ne l’était déjà», commente le commandant du 3 R22eR, lieutenant-colonel Frédéric Pruneau.

Le plus bel exploit de l’événement appartient d’ailleurs à un membre de son unité, le major Dave Lacombe. Lors de la première journée, vêtu d’un uniforme détrempé par la neige fondante, le militaire a terminé le pentathlon ICEMAN en 2 h 25 min 39 s. Le meilleur temps toutes catégories confondues. Plus rapide même que l’équipe numéro 1 du 3 R22eR qui a conclu la course au premier rang de l’épreuve par équipe en 2 h 31 min 7 s.

Le podium sur lequel le Maj Lacombe a occupé la plus haute marche a été complété par le bombardier Benjamin Morin-Boucher, du 5e Régiment d'artillerie légère du Canada (5 RALC), qui a obtenu un temps de 2 h 40 min 58 s, et le capitaine Daniel Dubé, du 3 R22eR, qui a arrêté le chrono après 2 h 49 min 45 s.

L’adjudant Benoit Moyen, du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR), a été le plus rapide chez les 40 ans et plus avec un temps de 2 h 58 min 9 s. Chez les femmes, avec un chrono de 3 h 35 min 43 s, c’est le caporal Diane Morin du 2 R22eR qui l’a emporté.

Le pentathlon ICEMAN exige des participants qu’ils parcourent 5,5 kilomètres de marche avec une charge de presque 16 kilogrammes sur le dos, 8,7 km de ski militaire, 5 km de raquette et 5,5 km de course et de tir avec leur arme personnelle. Le parcours, qui empruntait en grande partie les sentiers du Centre Castor, totalisait 24,7 km.

Les yeux des spectateurs de l’événement étaient également rivés sur les activités des Jeux d’hiver, un événement vieux de plus de 40 ans. Les classiques étaient au menu : souque à la corde, joute de hockey et course tous grades. L’équipe du 2 R22eR est celle qui a tiré le plus fort sur la corde. Celle du 3 R22eR s’est distinguée lors de la course des grades. Par la marque de 4 à 3, les sous-officiers ont eu raison des officiers au hockey.

«L’esprit de cohésion et le dépassement de soi sont pour moi des valeurs importantes à promouvoir dans les rangs militaires. ICEMAN et les Jeux d’hiver combinent plein air et sport dans un contexte hivernal. Ils incarnent le summum du défi qui peut être lancé à des militaires basés dans une province nordique comme le Québec», affirme le commandant du 5 GBMC, brigadier-général Michel-Henri St-Louis.

Au-delà des frontières

Particularité cette année au ICEMAN, plus de 50 concurrents provenaient de Gagetown, de Petawawa et même de la France et des États-Unis.

Comme l’a expliqué le Bgén St-Louis, la renommée de l’événement de la Base Valcartier a franchi les frontières et des équipes d’ailleurs désirent maintenant venir se frotter aux meilleurs soldats athlètes du 5 GBMC.

«De mon passage comme commandant de brigade, je suis particulièrement fier d’avoir pu enrichir la tradition des Jeux d’hiver à Valcartier. En plaçant la barre haute et en ouvrant nos portes aux compétiteurs militaires d’ailleurs au Canada et dans le monde, nous nous assurons d’avoir à Québec une compétition hivernale de calibre mondial», ajoute le Bgén St-Louis. 

Le 5 GBMC tient également à remercier le partenaire CANEX, le magasin des militaires, qui a fourni généreusement nourriture et breuvages lors de l’événement.


ICEMAN

Individuel – Femmes

Cpl Diane Morin, 2 R22eR, 3 h 35 min 43 s

Sgt Dominique Lapointe, 5 RGC, 3 h 45 min 54 s

Lt Charlotte Raymond, 1 R22eR, 3 h 51 min 12 s

 

Individuel – Hommes 40 ans et plus

Adj Benoit Moyen, 1 R22eR, 2 h 58 min 9 s

Cplc Benjamin Guillemin, 2 R22eR, 3 h 07 min 31 s

Cpl Francoeur, 12 RBC, 3 h 26 min 7 s

 

Individuel – Hommes 30 à 39 ans

Maj Dave Lacombe, 3 R22eR, 2 h 25 min 39 s

Capt Daniel Dubé, 3 R22eR, 2 h 49 min 45 s

Bdr Pascal Trudel, 5 RALC, 2 h 53 min 15 s

 

Individuel – Hommes 29 ans et moins

Bdr Benjamin Morin-Boucher, 5 RALC, 2 h 40 min 58 s

Lt Jan-Louis Henning, 5 Bon Svc, 3 h 01 min 55 sec

Sdt Pierre-Alexandre Morin, 3 R22eR, 3 h 01 min 57 s

 

Épreuve par équipe

Équipe 1 3 R22eR, 2 h 31 min 7 s

Équipe2 3 R22eR, 2 h 31 min 43 s

Équipe 2 2 R22eR, 2 h 37 min 16 s

 

Meilleurs temps toutes catégories confondues

Maj Dave Lacombe, 3 R22eR, 2 h 25 min 39 s

Bdr Benjamin Morin-Boucher, 5 RALC, 2 h 40 min 58 s

Capt Daniel Dubé, 3 R22eR, 2 h 49 min 45 s


Trophée ICEMAN

2e Bataillon, Royal 22e Régiment

 

Jeux d’hiver 2017

Souque à la corde

2 R22eR

3 R22eR

5 RALC


Course des grades

3 R22eR

2 R22eR

1 R22eR


Partie de hockey

Sous-officiers


Trophée de la Suprématie des Jeux d’hiver

3e Bataillon, Royal 22e Régiment

<< Back to home page