À Québec pour discuter de sport militaire

Larger image Le brigadier-général Michel-Henri St-Louis, commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, discute avec des généraux d’autres pays d’Amérique. Photo - Cpl Nathan Moulton, Imagerie Valcartier

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Des délégués du continent américain étaient réunis au Centre des congrès de Québec, du 6 au 11 février, à l’occasion de la Rencontre continentale du Conseil international du sport militaire (CISM). Ils ont profité de leur présence dans la Vieille Capitale pour combiner travail et plaisir.

C’est à la demande du Canada que la Capitale-Nationale a été choisie pour accueillir cette rencontre annuelle. L’un des facteurs qui ont joué en faveur de Québec est que la date de la rencontre coïncidait avec la tenue du Carnaval de Québec, a expliqué la coordonnatrice des sports des Forces armées canadiennes (FAC), Christine Charron.

Le Brésil, la Barbade, le Chili, la Colombie et d’autres pays du continent américain étaient représentés. Leurs discussions ont évidemment porté sur les sports militaires. Plus précisément, ils ont fait un retour sur les événements des dernières années, développé un plan stratégique, discuté de l’avenir du sport militaire, des prochains événements, entre autres sujets.

Au-delà de ces séances de travail, les participants ont fait honneur au slogan du CISM, «L’amitié par le sport», en profitant des activités hivernales que propose la ville de Québec. Plusieurs participants découvraient d’ailleurs l’hiver pour la première fois.

Représentant les cinq continents, le CISM est l’une des plus grosses organisations multidisciplinaires au monde. Le Conseil organise chaque année divers événements sportifs pour les athlètes militaires des 133 pays membres.  

<< Back to home page