Le Mess des adjudants et sergents se refait une beauté

Larger image Construit au début des années 1970, le Mess des adjudants et sergents ne répond plus aux besoins actuels et au goût du jour. D’importants travaux seront effectués de mai 2017 à juillet 2018. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Il y aura du remue-ménage dans le Mess des adjudants et sergents au cours des prochains mois. De mai 2017 à juillet 2018, des travaux majeurs de mise à niveau de la ventilation et de rénovation seront effectués.

«On va faire du neuf avec du vieux», affirme le gestionnaire des Mess de la Base Valcartier, François Konitzer.

Dans un premier temps, l’Unité des opérations immobilières du Québec (UOI-Québec), responsable des travaux en partenariat avec les membres du Mess des adjudants et sergents et les Programmes de soutien du personnel, changera complètement le système de ventilation. M. Konitzer soutient que la climatisation du mess a atteint sa fin de vie utile et qu’elle ne fonctionne tout simplement plus.   

Dans un deuxième temps, le bâtiment 510 se refera une beauté. Depuis son arrivée en poste il y a maintenant deux ans, François Konitzer discutait avec le conseil d’administration (CA) du Mess des adjudants et sergents des rénovations à effectuer. Au départ, l’idée était de refaire les pièces une à une sur un horizon de plusieurs années. Un point a cependant été soulevé. La rénovation pièce par pièce présentait le risque de devoir recommencer les premières pièces à avoir été rénovées au moment où se termineraient les travaux des dernières pièces.

«L’endroit est comme figé dans le temps. On pourrait faire un film de Ricardo Trogi là-dedans. Au lieu de prendre des fonds pour différents petits projets, on a décidé de faire des plans et de faire un projet global», explique François Konitzer.

Les principaux changements se feront dans la gestion de l’espace qu’on souhaite plus ouvert. Les vieux tapis disparaîtront et le mur de bois face à l’entrée du mess sera enlevé. L’installation de murs vitrés créera une ouverture. Des artefacts seront exposés en différents endroits. Le bar actuel sera remplacé par un plus grand bar situé au centre du mess. L’ancien bar sera transformé en salle de jeux.

«On va vraiment jouer sur l’effet de transparence et de grandeur. Il y aura la création de différentes zones, comme la zone du foyer à l’entrée qui sera plus de style lounge», précise François Konitzer.

Le Mess des adjudants et sergents, dont la construction date du début des années 1970, est le plus grand des mess en terme de superficie de la Base Valcartier. Il occupe deux étages.

Cohabitation entre officiers et sous-officiers

Dès le 1ermai, le Mess des adjudants et sergents sera temporairement relocalisé dans le Mess des officiers. C’est donc dire que pour une durée de 12 à 16 mois, le Mess des officiers deviendra un mess combiné. Chaque salle sera utilisée à pleine capacité.

«Les officiers sont très heureux d’accueillir les sous-officiers», confirme M. Konitzer, qui assure que les présidents des CA des deux mess se sont bien entendus sur le fait que le Mess des officiers sera inclusif. Pas question de tracer des frontières. Certaines activités se feront même de façon conjointe. Évidemment, d’autres se feront par grade, comme les «Mess Diner» propres aux officiers et vice versa.   

«Pour les membres, ce sera de surveiller leurs courriels pour en savoir davantage sur le calendrier des activités. Il y aura entre autres des événements d’accueil pour que les sous-officiers se sentent dans leur élément», signale François Konitzer.

<< Back to home page