Le meilleur grimpeur de la Base Valcartier couronné!

Larger image Le Cpl Vincent Busset est le champion de la deuxième édition de Débloque les BLOCS. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Le caporal Vincent Busset est officiellement le meilleur grimpeur de la Base Valcartier pour l’année 2017 et du même coup le champion de la deuxième édition de la compétition d’escalade Débloque les BLOCS.

Lors de la grande finale, le 19 mai au Centre des sports, le Cpl Busset s’est distingué face aux quatre autres compétiteurs qui ont chèrement défendu leur honneur. D’ailleurs, ce n’est qu’au dernier problème de blocs qu’il a devancé le Cpl Étienne Lessard avec une impressionnante performance. Il a réussi le problème d’un seul coup.

Lors de la grande finale, les grimpeurs devaient accumuler un maximum de points sur un total de quatre problèmes concoctés par une équipe de monteurs de blocs. La difficulté était au rendez-vous et les athlètes ont dû donner tout ce qu’ils avaient dans le ventre. Ils n’avaient que deux minutes pour observer le parcours à réaliser et devaient ensuite s’isoler en attendant leur tour de grimper. Un grimpeur accumulait plus de points s’il réussissait un essai à vue, c’est-à-dire du premier coup. Le pointage était compté en fonction des problèmes réussis, la somme des essais et le nombre de prises bonus atteintes.

Un sport en effervescence

Bien que l’escalade sur blocs existe depuis bien des années, sa popularité n’a commencé à augmenter qu’au début des années 2000. Aujourd’hui, en 2017, les clubs d’escalade sur blocs et le nombre d’athlètes ne cessent de s’accroître.

De ce fait, Débloque les BLOCS est un événement qui a pour objectif d’en faire la promotion. Le bloc se pratique sans l’équipement classique d’assurage et permet de développer l’endurance et augmenter la force des doigts et des avant-bras.

Organisé par les moniteurs en conditionnement physique et sports des Programmes de soutien du personnel, Steven Murray et Élise Bérubé-Laveau, Débloque les BLOCS s’est tenu tout au long du mois de mai. Les grimpeurs venaient au Centre des sports sur l’heure du dîner pour exécuter des problèmes et accumuler des points pour espérer se qualifier pour la grande finale.

<< Back to home page