La Base Valcartier exprime sa solidarité envers la communauté musulmane de Québec une deuxième fois

Larger image Le président du CCIQ, Mohamed Labidi, a exprimé sa reconnaissance envers la solidarité témoignée par les militaires au cours de son allocution. Photo - Cpl Nedia Coutinho, Imagerie Valcartier

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Après avoir accueilli les aumôniers cet hiver, les fidèles du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) ont à leur tour rendu visite, le 15 juin, à ceux qui étaient allés leur témoigner leur solidarité après le tragique attentat du 29 janvier à la mosquée de Québec.

À leur sortie de l’autobus, les visiteurs se faisaient souhaiter la bienvenue par une chaleureuse poignée de main du commandant du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada (GS 2 Div CA), brigadier-général Sébastien Bouchard. C’est ainsi qu’a débuté l’activité baptisée opération SOLIDARITÉ II, à la Chapelle de la Base Valcartier.

Parents et enfants de la communauté musulmane se sont joints aux militaires le temps d’une cérémonie dans la chapelle. «Le fait de travailler ensemble et d’être solidaires les uns avec les autres nous permet de tisser des liens et d’avoir une communauté plus forte et en meilleure santé. Cela contribue directement à la société dans laquelle nous vivons», a affirmé l’aumônier principal de la 2e Division du Canada (2 Div CA), capitaine de frégate Bonita Mason.

Le terme résilience est revenu plus d’une fois pendant les échanges, notamment lorsque le Bgén Bouchard s’est adressé aux personnes présentes : «La tragédie du 29 janvier nous a touchés dans nos valeurs fondamentales. Aujourd’hui, avec les mois qui ont passé, vous allez être l’une de nos inspirations pour les prochains déploiements en terme de résilience.» 

Le président du CCIQ, Mohamed Labidi, était d’ailleurs très honoré de cet accueil et très touché de l’appui des Forces armées canadiennes (FAC). «Cet événement vient renforcer le rapprochement entre la communauté musulmane et les FAC. Cette proximité était déjà palpable quelques semaines seulement après la tragédie. Nous sommes prêts à collaborer en tout temps avec les militaires et tendons la main à toutes les opportunités de rapprochements futurs», a-t-il indiqué pendant son allocution.

Pour conclure la cérémonie, le Bgén Bouchard a remis un parchemin à ses invités en gage de solidarité envers la communauté musulmane de Québec, au nom du commandant de le 2 Div CA et de la Force opérationnelle interarmées (Est), brigadier-général Hercule Gosselin.

Quelques échanges ont suivi, après quoi les fidèles du CCIQ ont poursuivi leur visite de la Base Valcartier, en commençant par le Centre de la famille Valcartier, en compagnie du Bgén Bouchard et du Capf Mason.

Rappelons que le 29 janvier, Alexandre Bissonnette, un étudiant en sciences politiques de 27 ans, a interrompu la prière du soir en ouvrant le feu sur les fidèles du CCIQ, tuant six personnes et faisant huit blessés. Les militaires présents à la chapelle et leurs invités ont observé une minute de silence en mémoire des victimes de l’attaque, le 15 juin

<< Back to home page