Ironman de Petawawa : solide performance d’un membre du 12 RBC

Larger image Depuis 2009, le caporal Dave Alie (à droite) collectionne les réussites sportives.

Par Édouard Dufour, journal Adsum

Le caporal Dave Alie, technicien de véhicules au sein du 12 eRégiment blindé du Canada (12 RBC), a livré une solide performance afin de remporter les grands honneurs de la première journée de compétition de l’Ironman de Petawawa.

L’Ironman est une course d’envergure qui teste les limites de la résilience physique et mentale de ceux osant braver son parcours, comme le Cpl Alie. C’est en 2009 que l’inspirant cheminement du Cpl Alie a débuté. Souffrant alors d'embonpoint, il a fait le choix de reprendre sa santé physique en main. Depuis ce moment, sa progression s’est avérée fulgurante. En quelques années à peine, il a méticuleusement franchi les différentes épreuves proposées par le réseau canadien de courses de longues distances. Le Cpl Alie aura accompli cette année un triathlon sprint, une course de 50 et de 100 kilomètres, un Ironman et une compétition en relais de 288 km. «J’ai la forme physique nécessaire et je ne suis pas trop usé», indique-t-il.

La 34 e édition de l’Ironman de Petawawa, se tenait les 7 et 8 septembre. L’événement proposait 32 km de course avec un sac à dos pesant 18 kilogrammes, le portage d’un canoë sur une distance de 4 km, la navigation de cette même embarcation sur 8 km et un ultime 6 km de course à pied.

La première journée de compétition était destinée aux sportifs provenant de l’extérieur de la base de Petawawa. Le Cpl Alie s’est hissé au premier rang en devançant 169 autres participants. Il s’est ensuite illustré en terminant à la troisième position du classement cumulatif de la deuxième journée.

Mental de fer

Le Cpl Alie confirme que les doutes peuvent parfois surgir pendant ces courses. Peu avant d’entreprendre un défi de 100 km, il a assisté à un cours de préparation mentale en compagnie d’une dizaine d’autres sportifs. «Ça m’a permis de mieux comprendre la douleur qui survient à certains moments de la course. Si quelque chose risque de me faire arrêter, ce n’est pas mon corps mais bien ma tête. Lorsque tu as mal à ton genou gauche, il ne faut pas se concentrer sur cette douleur, mais bien sur le fait que ton genou droit fonctionne toujours bien», précise, déterminé, le Cpl Alie. Le militaire ajoute que les «pensées négatives» attirent inévitablement les «résultats négatifs».

Les bons outils

Dave Alie a fait appel aux services de préparation physique offerts par les professionnels des PSP. Ceux-ci lui ont préparé des programmes différents et adaptés à chacun de ses objectifs. Le sportif du 12 RBC a été en mesure d’abaisser de plusieurs minutes ses temps au cours des dernières années. «C’est un service gratuit et il faut l’utiliser. C'est facile d'accès, il faut juste le demander. Les spécialistes font le programme d'entraînement et te l'envoient directement par courriel», stipule le Cpl Alie au sujet du programme DFIT spécialement conçu à l’intention les militaires.  

L’alimentation est un autre élément important souligné par le Cpl Alie. «Il faut avoir un bon plan et manger santé, mais aussi ce qui nous fait plaisir, tout en vérifiant les quantités» témoigne-t-il. «Idéalement, il faudrait que je mange six fois par jour, mais je n’ai pas toujours l’appétit. Je prends donc des shakes protéinés après un entraînement de course pour régénérer mes muscles», précise Dave Alie.

Savoir modérer

Le militaire explique que plusieurs athlètes commettent parfois l’erreur de s'entraîner trop intensément, sans prendre le repos nécessaire à une récupération optimale. «L’année passée, j’ai commencé à réduire mon temps d’entraînement, mais à m'entraîner plus efficacement. Mes résultats sont meilleurs. La récupération est très importante parce que la fatigue corporelle et mentale peut venir ralentir la progression. Ceux qui se surchargent devront arrêter l'entraînement pendant un long moment», souligne le Cpl Alie. Ce dernier souhaite accomplir plusieurs objectifs sportifs au cours des prochains mois. Cet hiver, il participera à la compétition Iceman, ainsi qu’à un pentathlon.

<< Back to home page