Opérations de déneigement : mettre l’hiver KO

Larger image

Par Édouard Dufour, journal Adsum

Déneiger les routes et les trottoirs de la Base Valcartier est le mandat des opérateurs de machinerie de l’Unité des opérations immobilières (UOI) Valcartier cet hiver. Ceux qui libèrent les voies de passage enneigées le font selon une stratégie planifiée avec soin.

Le service de déneigement, sous l’impulsion du comité de déneigement et de déglaçage de la base, coordonne ses opérations grâce à un système de couleurs définissant les endroits à déneiger prioritairement.

La zone rouge, d’une priorité maximale, comporte notamment la caserne des pompiers, les routes d'urgence, le stationnement de la police militaire, l’usine de chauffage et les pistes d'atterrissage du 430e Escadron tactique d’hélicoptères (430 ETAH). Les déneigeuses doivent se tenir prêtes à intervenir à tout moment, de jour comme de nuit, pour dégager ces lieux.

Le déneigement de la zone bleu, de priorité moyenne, englobe les Mess, les stationnements d'unité, les voies d’accès aux bâtiments, ainsi que les quartiers. Ces opérations de déblayage sont complétées dès sept heures du matin.

La zone jaune, d’une importance moindre, est déneigée sur demande. Les stationnements des véhicules internes et le terrain de parade font partie de cette zone.

Une nouveauté cette année, le déneigement des trottoirs sera octroyé à forfait. Certaines portes, l’accès aux salles mécaniques, ainsi que celui de la garderie seront de la responsabilité de l’entrepreneur engagé. Par mesure de sécurité, lors de l'enlèvement de la neige, le service de déneigement de la base maintient un écart d’un mètre avec tout obstacle possible. Les usagers des bâtiments doivent donc assumer eux-mêmes le déneigement d’une bande approximative d’un mètre de large.

Quand la nature se révolte

En cas de tempête extraordinaire, le plan directeur stipule que les routes sont tenues ouvertes à la circulation d'urgence, et ce, dans la mesure du possible. À l’exception des pompiers, des ambulances, de la police militaire et des représentants de la section Routes et terrains, toute autre circulation sera limitée au minimum.En cas d’intempérie de grande ampleur, les risques seront sous l’entière responsabilité des usagers décidant de braver la tempête, en dépit des mises en garde.

Avant que l’hiver ne vienne abattre son froid mordant et ses chutes de neige sur la base, des clôtures à neige, des marqueurs, et des contenants de sel et de sable doivent être placés dans le périmètre de chacune des unités; la date limite pour ce faire était le 31 octobre. L'équipement de déneigement se doit d’être complètement opérationnel à cette même date.

 

<< Back to home page