Cuisine de la Base Valcartier : nouvelle relocalisation

Larger image Le personnel de la cuisine de la troupe devra de nouveau se retrousser les manches, puisqu’ils devront libérer la cuisine des cadets et s’installer temporairement au Mess des adjudants et sergents, en attendant la fin des rénovations de la cuisine 505.

Par Édouard Dufour, Journal Adsum

Les services d’alimentation de la Base Valcartier, opérant actuellement dans la cuisine et la salle à manger du Centre d’instruction des cadets, annoncent qu’ils déplaceront temporairement leurs activités au Mess des sergents et adjudants dès le 15 mai.

Cette nouvelle transition est nécessaire puisque la cuisine des cadets sera bientôt occupée par le retour de leur camp estival, après la fin des classes. Le Mess des sergents et adjudants s'avère un endroit propice pour la relocalisation, puisqu’il est déjà libéré en attendant des travaux de réfection. Les militaires de la Base Valcartier iront donc se restaurer à ce mess jusqu’à la réouverture de la cuisine 505, prévue en septembre. Le dernier repas offert à la cuisine localisée temporairement au Centre d'instruction des cadets sera donc le souper du 14 mai.

L’adjudant-maître Éric Joly, responsable des opérations alimentaires, confirme que les heures d’ouverture de la cuisine demeureront les mêmes, bien que certains changements seront apportés au menu, afin de «simplifier les opérations de préparation et de maintenir la rapidité du service». Les clients payeurs devront se procurer un billet-repas (repas complet), qui sera disponible aux caisses à l’entrée du bâtiment, au coût de 5,42$ pour le déjeuner et 10,84$ pour le diner ou le souper. De plus, la vente à l’item ne sera pas disponible durant la période d’opération au 510.

Il faut aussi dire que l’équipe de l’alimentation de la Base devra se préparer à une augmentation de l’affluence en salle à manger, au cours des prochaines semaines, avec la présence temporaire de partenaires de sécurité des Forces armées canadiennes à la Base Valcartier, dans le cadre de la tenue du Sommet du G7, à La Malbaie. Cette période coïncidera également avec le début du Trimestre estival d’instruction individuelle au camp Vimy sur la Base.

«Ce changement est un autre défi, mais la qualité de notre personnel sera le pilier de nos opérations! Nos employés civils et militaires démontrent de nouveau une capacité d’adaptation et une grande force physique et mentale», témoigne avec fierté l’Adjum Joly.

Nouvel emplacement

Pour accueillir la cuisine de la base, le Mess des sergents et adjudants a été nettoyé de fond en comble, et les équipements vérifiés et réparés au besoin. Bien que le nombre de places assises en salle à manger convienne aux besoins des services alimentaires, la cuisine s’y trouvant est cependant trop petite pour accueillir tout l’équipement nécessaire. L’Adjum Joly confirme que trois imposantes roulottes d’une longueur de 48 pieds viendront pallier cette contrainte d’espace. Il conclut que le chantier de la cuisine 505 est «bien en vie» et que les échéanciers sont pour l’instant «très bien respectés».

<< Back to home page