Changement de sergent-major de brigade: L’Adjuc Despins passe le flambeau à l’Adjuc Lacombe

Agrandir l'image Le nouveau sergent-major de brigade, Adjuc Luc Lacombe, reçoit la canne officialisant son entrée en poste des mains du commandant du 5 GBMC, Col Michel-Henri St-Louis. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

C’est sous un soleil de plomb que s’est déroulée, le 4 juillet dernier, sur le terrain de parade du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC), la cérémonie de changement de sergent-major de Brigade (SMB) où l’adjudant-chef Stephan Despins, SMB sortant, a cédé la place à l’adjudant-chef Luc Lacombe, SMB entrant.

«C’est important de se rassembler en équipe pour reconnaître une telle étape dans l’impressionnant parcours de l’Adjuc Lacombe. Je suis très content de lui souhaiter la bienvenue au sein de l’équipe de commandement du 5 GBMC», a lancé d’emblée le commandant du 5 GBMC, colonel Michel-Henri St-Louis, lors de son discours.

C’est en effet devant l’ensemble des unités de la brigade, familles et amis, que l’Adjuc Lacombe a reçu la canne de SMB des mains de l’Adjuc Despins.

«C’est un privilège d’être SMB dans la brigade avec laquelle j’ai grandi en tant que militaire. C’est un rêve inespéré», confie celui qui au début de sa carrière ne s’attendait pas à devenir plus qu’un sergent-major de compagnie.

«C’est un accomplissement extraordinaire. Je compte reprendre le travail là où l’Adjuc Despins l’a laissé et continuer de faire progresser le 5 GBMC. J’ai hâte de me mettre au travail», ajoute l’Adjuc Lacombe.  

Parlant de l’Adjuc Despins, voilà que son mandat de SMB prend fin après deux années de travail intense au sein d’une brigade qui est passée d’une année de montée en puissance à une autre de pleine capacité opérationnelle.

«Je quitte avec le sentiment de satisfaction et du devoir accompli. J’ai l’occasion de jouer mon rôle pleinement au sein du 5 GBMC et c’est sur un ton serein et avec beaucoup d’émotion que je quitte cette grande famille et que je passe la canne à l’Adjuc Lacombe. Je suis très fier», mentionne-t-il très ému.  

Pour l’Adjuc Despins, il sait très bien que son successeur saura emboîter le pas du travail déjà mis en branle. Les deux hommes sont des amis de longue date. Ils ont vécu plusieurs cours, entraînements et missions ensemble et il ne fait aucun doute dans l’esprit du SMB sortant que l’Adjuc Lacombe possède toutes les qualités, le professionnalisme et la profondeur nécessaire à l’accomplissement de ses tâches pour les deux prochaines années.

En entrevue avec l’Adsum, le Col St-Louis abondait dans le même sens : «L’adjuc Lacombe est un soldat complet qui amène un bagage d’expérience qui sera utile au 5 GBMC.»

Il n’a toutefois pas tari d’éloges envers son collègue de la dernière année. «J’ai été choyé de travailler avec l’Adjuc Despins. C’est un militaire exceptionnel avec un parcours digne de mention. Il représentait une excellente voix pour la brigade lors des prises de décision au niveau de l’état-major.»  

Surprise

Alors qu’il change de poste et deviendra capitaine-adjudant des Voltigeurs de Québec, l’Adjuc Despins a eu droit à toute une surprise lors de la cérémonie.

Devant être promu dans l’ombre au grade de capitaine au courant de la semaine, le Col St-Louis s’est permis de le faire devant l’ensemble de la troupe, afin de l’honorer pour son travail accompli.

Du pain sur la planche

Bien que le 5 GBMC ne soit officiellement plus la brigade en haute disponibilité depuis le 1er juillet, cela n’empêche que le nouveau SMB, Adjuc Lacombe, aura beaucoup de pain sur la planche.

En compagnie du Col St-Louis et de son équipe, il devra composer avec une troupe en reconstitution et en requalification individuelle pour la prochaine année. L’objectif est évidemment d’être prêt pour l’année de montée en puissance en 2017 et éventuellement reprendre le rôle de brigade en haute disponibilité opérationnelle.

L’Adjuc Lacombe a d’ailleurs très hâte de travailler avec son commandant.

«Le Col St-Louis est un leader exceptionnel et un communicateur hors pair. Il sait se concentrer sur l’essentiel, être proche de la troupe et comprend les enjeux politiques, stratégiques, tactiques et familiaux. C’est probablement un des meilleurs commandant avec qui je vais avec la chance de travailler dans ma carrière», conclut-il.

Biographie de l’Adjuc Luc Lacombe

Né le 3 octobre 1967 à St-Hyacinthe, il s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 1986 comme fantassin. Après avoir complété son entraînement de base à l’École de recrues de Saint-Jean-sur-Richelieu, il est muté à l’École des armées à Valcartier, où il complète son cours de fantassin et passe l’ensemble de sa carrière.

Entre 1988 et 2012 il est notamment passé par les trois bataillons du Royal 22e Régiment (R22eR), et ce, avec quelques escales à Petawawa, Farnham, Gagetown et Ottawa. Durant ces années, il a notamment été déployé en Croatie, en 1995, en tant que caporal-chef pour l’OPÉRATION HARMONY, en Afghanistan pour l’OPÉRATION ATHENA avec l’Équipe de liaison et de Mentorat Opérationnel (ELMO) où il a combattu comme mentor sénior de la compagnie d’arme du Kandak 21 du 205e corps d’infanterie afghan. Ses actions lors de cette mission lui ont d’ailleurs valu la mention élogieuse du chef d’état-major de la Défense.

En 2009, il commence sa carrière de sergent-major en tant que sergent-major de compagnie, sergent-major d’entraînement et sergent-major de l’arrière garde lors de la deuxième mission de combat du Canada en Afghanistan, alors qu’il est promu adjudant-maître et est transféré au 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR).

Après un passage comme gérant de carrière du R22eR à Ottawa, il est promu Adjuc en avril 2012 et occupe le poste de gérant de carrière du corps d’infanterie de trois régiments, le Princess Patricia’s Canadian Light Infatry (PPCLI), le Royal Canadian Regmient (RCR) et le R22eR.

Finalement, il est nommé sergent-major régimentaire du 1 R22eR par le chef d’état-major, le 1er août 2014.

Il partage sa vie avec sa conjointe Manon et les fils de cette dernière, Keven et Alexandre. 

<< Retour à la page d'accueil