EXERCICE PLONGEUR COMPÉTENT : L’équipe de plongée du 5 RGC prête à tout!

Agrandir l'image Un plongeur du 5 RGC se jette à l’eau au lac des Piles. Photo - Cpl Nathan Moulton, Imagerie Valcartier

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Construction, plongées profondes, plongées libres en duo et exercices de manipulation d’outils sous l’eau. Voici quelques exemples des techniques pratiquées par l’équipe de plongée du 5e Régiment du génie de combat (5 RGC) lors de l’exercice PLONGEUR COMPÉTENT, qui avait lieu du 19 au 23 septembre.

L’équipe composée de 18 militaires du 5 RGC, dont neuf plongeurs, a élu le lac des Piles, situé au nord de Shawinigan, pour tenir cet exercice. Pourquoi se rendre jusqu’en Mauricie pour plonger? Parce qu’il est important pour les plongeurs de combat de développer leurs compétences professionnelles dans des milieux sous-marins auxquels ils sont peu accoutumés, explique le responsable de l’exercice, lieutenant Andrew Jarvis.

Le groupe s’est concentré sur l’amélioration globale des compétences techniques de plongée. Leur objectif ultime : compléter les normes d’aptitudes au combat (NAC). Pour l’atteindre, les plongeurs ont exécuté différentes manœuvres sous l’eau comme la construction d’une plateforme de métal, le maintien d’une bonne flottabilité tout en évitant de secouer le fond, l’utilisation de différents outils, la bathymétrie(1) et la navigation tactique de nuit. 

Comme le précise le Lt Jarvis, l’objectif de l’exercice de cinq jours a été atteint après 17 plongées.

«L’équipe de plongée possède un niveau de préparation élevé. Tout le monde a travaillé fort et nous sommes maintenant prêts à utiliser les techniques mises en pratique si besoin», ajoute le jeune officier.  

Le Lt Jarvis mentionne que si les plongeurs peuvent se concentrer entièrement sur leurs tâches, c’est grâce à l’appui remarquable du personnel de surface. Ces militaires assument une importante responsabilité, celle de veiller à la sécurité des plongeurs et au bon fonctionnement de l’équipement.

Plonger aux 90 jours

Les plongeurs de combat ont l’obligation de sauter à l’eau tous les 90 jours. Ils doivent maintenir leur capacité à plonger, puisqu’ils pourraient être appelés à appuyer les autres unités à n’importe quel moment. Dès qu’une opération nécessite une intervention sous-marine, c’est l’équipe du 5 RGC qui est appelée en renfort, affirme le Lt Jarvis.

À noter que des militaires membres des autres unités, qui possèdent leur qualification de plongeur, ont profité de l’exercice PLONGEUR COMPÉTENT pour maintenir leurs compétences.

Faire rayonner les FAC

Malgré le fait que ce soit un simple exercice d’unité, PLONGEUR COMPÉTENT a permis au Forces armées canadiennes de rayonner dans la petite communauté de Saint-Jean-des-Piles. Des dizaines de curieux se sont déplacés pour observer les manœuvres de l’équipe de plongée. Les soldats se sont fait un plaisir de répondre aux questions des citoyens.

(1) - La bathymétrie est la science de la mesure des profondeurs et du relief de l’océan. Elle permet de déterminer la topographie du sol.

 

 

 

<< Retour à la page d'accueil