Programme d’un jour pour une meilleure transition vers la vie civile

Agrandir l'image Julie Chamard, 26 ans, et Émilie Pelletier, 34 ans, sont finissantes de maîtrise en orientation de l’Université Laval. Photo - Gracieuseté, Michael Bouchard

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Deux finissantes de maîtrise en orientation de l’Université Laval, Émilie Pelletier et Julie Chamard, tiendront au Centre d’orientation et de sélection du personnel (COSP), le 22 février et le 22 mars, le programme «Nouveau Départ».

Qu’est-ce que «Nouveau Départ»? Un programme de transition de la vie militaire à la vie civile mis sur pied par ces deux étudiantes qui sont au point culminant de leur parcours académique en orientation.  

Gratuite et ouverte à tous, cette journée de groupe s’adresse entre autres aux militaires qui vivent le processus de libération. Mmes Pelletier et Chamard souhaitent, grâce à des activités interactives dynamiques et ludiques, favoriser l’adaptation aux changements qui sont reliés à la transition. Elles désirent montrer aux personnes qui prendront part à leur projet qu’elles ont le pouvoir d’agir.

«On veut susciter l’espoir et faire diminuer le stress relié à la transition», explique Émilie Pelletier qui ajoute que les gens seront encouragés à se dévoiler, à se demander quelles sont leurs marges de manœuvre pour mettre leur plan en action et mettre à profit leur expérience militaire.

Programme en deux temps

D’une durée de cinq heures, la journée préparée par les futures spécialistes en orientation se divisera en deux parties.

La première touche les émotions. Les phases du deuil de la carrière qu’on laisse derrière soi seront abordées. Des activités permettront d’identifier les intérêts, les compétences et les qualités des participants afin qu’ils trouvent leurs nouveaux repères identitaires.

La deuxième partie de la journée aborde le thème de la mise en action. Les deux étudiantes en maîtrise donneront des outils concrets aux participants pour qu’ils puissent amorcer la construction d’un projet professionnel ou personnel. Elles parleront du transfert des compétences possibles entre la carrière militaire et la future carrière au civil ainsi que de la valeur des militaires dans le marché de l’emploi civil. Pour ceux qui envisagent un retour aux études, elles expliqueront le système scolaire québécois et comment il est possible de faire reconnaître ses acquis.

Collaboration du COSP

Stagiaire au COSP depuis le mois de septembre, Émilie Pelletier a eu la chance d’obtenir les judicieux conseils des conseillers en orientation du COSP, notamment de sa superviseure de stage, Suzanne Martel.

Les étudiantes ont beaucoup aimé l’environnement de travail que propose la Base Valcartier, elles qui désirent travailler avec les adultes en transition de carrière plus tard. «Les militaires qui sont amenés à changer de carrière, c’est plus qu’un changement, c’est une transition de vie. C’est pour cette raison que nous avons décidé de nous pencher sur le sujet», observe Mme Pelletier.  

Pour Émilie Pelletier et Julie Chamard, il s’agira d’une première expérience en intervention de groupe. «Ça va être une bonne occasion de tester nos compétences avec nos premiers clients en groupe», termine Émilie Pelletier.

Le programme vous intéresse? Vous aimeriez y prendre part? Adressez-vous au COSP (tél. : 418 844-7705) ou directement à votre conseiller d’orientation pour vous inscrire.

<< Retour à la page d'accueil