Le centenaire de la bataille de la crête de Vimy commémoré à Québec

Agrandir l'image Une garde formée de 100 militaires de la 2 Div CA a souligné le 100e anniversaire de la crête de Vimy, le 9 avril à la Citadelle de Québec. Photo - Cpl Nathan Moulton, Imagerie Valcartier

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Une parade militaire s’est tenue, le 9 avril, face à la croix de Vimy à la Citadelle de Québec, afin d’honorer les militaires canadiens qui ont participé à bataille de la crête de Vimy.

Cent militaires provenant des trois bataillons du Royal 22e Régiment (R22eR), des Voltigeurs de Québec, des Fusiliers du St-Laurent et du régiment The Sherbrooke Hussars étaient présents à la Citadelle. Une vingtaine de musiciens militaires se sont ajoutés à ce groupe. Aux militaires présents s’ajoutaient environ 200 invités, dont des représentants du milieu politique et des vétérans.

Le brigadier-général Hercule Gosselin, commandant de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées Est (2 Div CA et FOI [Est]), présidait la cérémonie. «Nos soldats sont fiers d'avoir pris part aux cérémonies de commémoration en l'honneur du sacrifice de ceux et celles qui ont forgé les traditions militaires canadiennes. La bataille de Vimy est une des pierres d'assise sur laquelle repose le fier passé de nos Forces armées canadiennes, et il est notre devoir de garder vivante la mémoire de cette victoire impressionnante qui a coûté la vie à des milliers de Canadiens et qui a changé le cours de l'histoire», a-t-il déclaré.

Le programme de la cérémonie incluait une messe à la chapelle de la Citadelle, célébrée par l’évêque auxiliaire du Diocèse de Québec, Monseigneur Marc Pelchat, suivie d’une parade, de la dernière sonnerie et d’une minute de silence en hommage au sacrifice des militaires canadiens qui ont participé à la célèbre bataille qui a commencée le 9 avril 1917. Des artilleurs du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada étaient sur place pour souligner l’apport de l’artillerie durant la bataille de Vimy. Au total, neuf salves à blanc émanant de trois obusiers C3 de 155 mm ont retenti vers 11 heures, et ce, au rythme d’un coup par minute.

Finalement, le Bgén Gosselin a déposé une couronne de fleurs au pied de la croix de Vimy. La croix de Vimy fut le premier monument commémoratif élevé en octobre 1917 sur la crête de Vimy. Elle rend hommage aux soldats de la 2e Division canadienne. À la fin de la guerre, la France la confia au R22eR. Depuis 1924, elle repose à la Citadelle de Québec. La tradition veut que tous la saluent en passant devant. 


Une garde formée de 100 militaires de la 2 Div CA a souligné le 100e anniversaire de la crête de Vimy, le 9 avril à la Citadelle de Québec.

<< Retour à la page d'accueil