Jour du Souvenir : de touchantes cérémonies

Agrandir l'image Le rassemblement autour du cénotaphe de la Base Valcartier était composé de plus de 350 militaires, en plus de dizaines d’autres invités.

Par Édouard Dufour, journal Adsum

C’est avec beaucoup d’émotion et avec le plus grand des respects que se sont déroulées les cérémonies du Jour du Souvenir à l’échelle du pays. Le coquelicot rouge près du cœur, des centaines de personnes se sont rassemblées à la Base Valcartier et au centre-ville de Québec afin de souligner la mémoire de ceux et celles qui sont tombés au combat.

Trois cent cinquante militaires provenant majoritairement du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada (GS 2 Div CA) et du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC), mais aussi d'autres unités, se sont réunis à la Base Valcartier, le 11 novembre. La célébration s’est déroulée comme le veut la tradition du Souvenir : lecture de prières, interprétation au clairon de la Dernière Sonnerie et du Réveil, observation de deux minutes de silence et dépôt de couronnes au pied du cénotaphe de la Base. Aux quatre coins du monument dédié à la mémoire des soldats disparus, veillaient quatre soldats et caporaux respectant la coutume datant de 1722 : «Sur vos armes renversées, reposez». Autour, militaires, élus fédéraux et municipaux, ainsi que représentants d’Anciens Combattants Canada, de la Légion royale canadienne, de Wounded Warriors Canada se recueillaient.

La Chorale des Épouses militaires Valcartier et une chorale composée d’élèves de l’école Alexander-Wolff ont amplifié l’émotion qui marque habituellement cette cérémonie. Un hélicoptère du 430e Escadron tactique d’hélicoptères (430 ETAH) est aussi passé au-dessus de la foule.

À Québec

C’est au cénotaphe de la Croix du Sacrifice situé près de la porte Saint-Louis que près de 300 militaires du 5 GBMC, ainsi que des unités de la Réserve navale et de la Réserve de l’Armée de la région de Québec ont participé à la parade commémorative de l’Armistice. Cette dernière était menée par le major Jean-François Labonté, membre du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment (R22eR). En plus des centaines de civils présents, plusieurs dignitaires, incluant le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, sont venus, tour à tour, déposer une gerbe de fleurs à la mémoire des militaires qui ont fait le sacrifice ultime pour leur pays.

<< Retour à la page d'accueil