Trail Valcartier : tous à la course!

Agrandir l'image Des participants de tous âges ont dépassé leur limite, le 19 mai dernier.

Édouard Dufour, Journal Adsum

La cinquième édition de Trail Valcartier, qui s’est tenue au Centre de biathlon Myriam-Bédard le 19 mai, a attiré près de 200 participants. Deux nouveautés au programme de l’événement cette année : une épreuve de 15 kilomètres pour les sportifs expérimentés et une de trois kilomètres destinée aux familles.

«Nous avions encore un beau parcours cette année! Les pistes sont larges et bien dégagées», affirme Jo-Anie Moreau, monitrice en conditionnement physique et organisatrice de l’événement chapeauté par le Service des loisirs communautaires. Mme Moreau souligne la contribution de l’équipe de géomatique de la Base Valcartier qui a permis, grâce à la technologie satellite, de déterminer «au centimètre près» les dénivelés des deux nouvelles distances incluses à la programmation. Cette collaboration a également permis de créer et de publier sur connexionfac.ca une carte détaillant avec précision les circuits proposés par cette édition de Trail Valcartier.

Les participants étaient regroupés selon leur sexe et leur catégorie d’âge. Des médailles ont été remises à ceux qui se sont hissés sur les marches du podium. Encore cette année, la sécurité des participants était une priorité des organisateurs. «Nous avions un véhicule tout-terrain et une ambulance sur le site. Un membre de l’équipe médicale a également couru les distances de 10 et 15 km, afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de participants en difficulté sur le chemin», souligne Jo-Anie Moreau. En plus des moniteurs et monitrices en conditionnement physique de la Base Valcartier, une vingtaine de militaires étaient sur place pour contribuer au bon déroulement de l’activité.

Préparation efficace

Selon l’organisatrice de l’événement, les entraînements «avec des intervalles» sont les plus efficaces pour ceux voulant se préparer adéquatement au défi que représentent les nombreux dénivelés des pistes du Centre Myriam-Bédard. «Les gens pourront maintenant venir inspecter le parcours à l’avance!», confirme Jo-Anie Moreau, puisque des balises permanentes sont dorénavant en place.

<< Retour à la page d'accueil