Méga Relais Madame Labriski : les équipes du 5 GBMC passent à l’action

Agrandir l'image Les membres de l’équipe du 5 RGC ont additionné leurs efforts, afin de livrer une solide performance honorant les couleurs de leur unité.

Par Édouard Dufour, Journal Adsum

Dans le cadre du 50e anniversaire du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC), le colonel Stéphane Boivin, commandant de la brigade, a donné comme mandat aux unités majeures de la Base Valcartier de participer au Méga Relais Madame Labriski, une course à pied en équipe de 287 kilomètres à travers les rues de la grande région de Québec.

La course débutait le 15 septembre au mont Sainte-Anne. Elle se concluait le lendemain matin au Domaine Cataraqui. Au final, ce sont les 10 valeureux coureurs de l’équipe du 5e Régiment de génie de combat (5 RGC) qui ont remporté la course à l’échelle de la brigade, après n’avoir bénéficié chacun que d’une mince heure de sommeil. «Tous les membres de l’équipe ont adoré l’expérience et seraient partants pour participer à une nouvelle édition l’année prochaine!», affirme le sergent Maxime Girard, capitaine de l’équipe du 5 RGC qui a complété les 287 km de l’épreuve en inscrivant un temps rapide de 20 h 45min au compteur.

Le Sgt Girard précise que la plupart des membres de l’équipe étaient chevronnés en course à pied, ayant déjà fait de la compétition avant, telle que le Défi Iceman de la Base Valcartier et dans des événements civils. Cependant, certains coureurs de l’équipe ne détenaient que peu d’expérience en la matière.

Le capitaine de l’équipe du 5 RGC raconte qu’une saine compétition s’est progressivement installée entre son équipe et celle du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment (3 R22eR), puisque les deux formations étaient côte à côte pendant la course. L’équipe du 3 R22eR a d’ailleurs bien fait en terminant au deuxième rang avec un temps honorable de 20 h 56min.

Stratégie efficace

En prévision de l’exigeant effort que la course allait exiger d’eux, le Sgt Girard et ses coéquipiers ont fait appel à l’expertise de Julie Riopel-Meunier, gestionnaire de la Promotion de la santé à la Base Valcartier, afin de cibler les aliments pouvant optimiser leur rendement. Les coureurs du 5 RGC ont également analysé avec attention les différents segments du parcours. Puisque les dénivelés pouvaient atteindre des pointes maximales de 180 mètres à certains endroits, notamment dans les secteurs du mont Sainte-Anne et de Stoneham, le Sgt Girard spécifie que les coureurs plus expérimentés se sont chargés de ces segments de la course. Chaque membre de l’équipe du 5 RGC a couru entre 20 et 35 kilomètres au cours de cette nuit. Le capitaine ne rapporte aucune blessure subie pendant l'événement!

 

Résultats des équipes du 5 GBMC

5 RGC : 20 h 45

3 R22eR : 20 h 56

5 RALC : 22 h 43

2 R22eR : 23 h 34

1 R22eR : 23 h 36

5 Bon Svc : 24 h 20

12 RBC : 25 h 05

QGET : 27 h 17

<< Retour à la page d'accueil